Voici les 7 questions les plus fréquentes que vous m’avez posées.
Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas à m’appeler au 07 56 95 03 42 ou à m’envoyer un mail à vicarini.m@gmail.com et j’essaierais d’y répondre. 🙂

Je vais faire de l'hypnose ou du coaching lors de mon rdv ?

À mon sens, l’hypnose et le coaching sont totalement complémentaires. Le coaching propose un ensemble d’outils puissants davantage axé sur le côté cérébral et conscient tandis que l’hypnose agit en concordance sur le côté inconscient.

Certaines personnes peuvent préférer les outils pratiqués en coaching tandis que d’autres peuvent préférer des séances d’hypnothérapies. Lors de la première séance, je vous explique ce que je pense être le mieux en fonction de votre objectif et quels sont les outils les plus adaptés. Si vous préférez d’autres outils que ceux que je vous recommande, informez-moi.

C'est quoi exactement le coaching ?

Le coaching s’appuie sur de nombreux courants des sciences humaines tels que le comportementalisme, le cognitivisme, le constructivisme, la psychologie humaniste et sociale, la sociologie des organisations.

Le coaching utilise une approche dite systémique, c’est-à-dire qu’elle considère qu’une problématique fait partie d’un tout.

Le but du coaching et de vous aider à atteindre vos objectifs d’évolution, de développement, de décision, de transformation et de réalisation grâce à des outils concrets, des exercices de mises en situations, du questionnement, un changement de point de vue, etc.

Selon votre problématique, votre objectif, votre personnalité et votre vécu le coaching peut s’avérer plus efficient que l’hypnose.

Combien faut-il de séances ?

Tout dépend de votre problématique, certains veulent aller vite et ont un objectif précis et simple. L’arrêt de la cigarette sans autres problématiques sous-jacentes demande généralement 2 à 3 séances par exemple.

D’autres personnes préféreront un accompagnement sur le long terme pour être épaulés dans la vie de tous les jours ou tout au long d’un projet ambitieux (changement de carrière, création d’une entreprise…). C’est également possible.

Une angoisse latente ou de l’anxiété généralisée peut nécessiter également un accompagnement plus long et profond mêlant hypnose et coaching.

Pour faire simple, je dirais que cela va de 2/3 séances pour une problématique simple à un accompagnement plus long sans durée obligatoirement définie.

A partir de quel âge peut-on faire une séance ?

J’accepte les enfants (accompagnés de leurs parents) à partir de 8 ans. L’hypnose est efficace chez l’enfant, par exemple, pour l’aider à faire face à l’énurésie ou des problèmes d’angoisses. Le coaching peut aider votre enfant dans son orientation, son organisation.

Comment se déroulent les séances ?

La première séance :
Lors de cette prise de contact, je pratique ce que l’on appelle une anamnèse, c’est un questionnaire qui regroupe un ensemble de questions concernant votre passé, votre environnement présent et vos objectifs futurs. Nous verrons ensemble si les outils que je pratique sont adaptés à votre personnalité et quelles sont vos forces sur lesquelles vous pouvez vous appuyer pour réussir vos objectifs. C’est un véritable bilan, qui permet de bien analyser vos objectifs et de savoir la direction que nous allons prendre ensemble. Je peux également être amené à tester votre réceptivité à l’hypnose.

Les séances suivantes :
Je m’appuie sur ce que vous m’avez indiqué lors de la première séance (anamnèse) pour créer une séance totalement adaptée à votre personnalité, votre vécu, votre réceptivité, vos objectifs.

Selon ce que l’on aura défini ensemble, vous aurez une séance tournée vers l’hypnose ou bien vers le coaching.

En fin de séance, je vous propose, des actions à mener dans votre vie de tous les jours et d’éventuels exercices d’auto-hypnose à mettre en œuvre avant la séance suivante. Au moins 50% du travail se déroule chez vous. Vous êtes acteur de votre changement !

L’accompagnement prend fin quand selon vous, vous avez atteint votre objectif.

Comment fonctionne l'hypnose ?

Il existe de nombreux courants en hypnose et chaque hypnothérapeute choisit celui qui lui convient le mieux. Il y a l’hypnose humaniste, l’hypnose Ericksonienne, mais encore l’hypnose spirituelle, etc. L’hypnose Ericksonienne est le plus scientifique des courants d’hypnose. Il s’appuie sur les travaux du Docteur Milton Erickson. C’est l’hypnose que je pratique.
Les autres courants s’appuient davantage sur un mélange holistique : chakras, magnétisme, énergie quantique.

Lors d’une séance d’hypnose, vous serez dans ce que l’on appelle un « état de conscience modifié ». L’hypnose est un entre-deux, vous ne dormez pas, mais vous n’êtes pas éveillé non plus. Dans cet état particulier, c’est votre inconscient qui réagira à mes messages. C’est un état entre l’éveil et le sommeil particulièrement agréable et reposant. Vous resterez toujours conscient de tout ce qui se passe autour de vous.

Il est à noter qu’il est impossible de rester bloqué en hypnose cela serait un peu comme rester bloqué dans le sommeil naturel. Par contre l’hypnose nécessite un temps de réveil. Je veille toujours à ce que vous soyez bien réveillé avant de repartir du cabinet, même si cela doit dépasser le temps de rendez-vous.

Comment se déroule une thérapie de couple ?

Première séance :
Il n’y a pas d’hypnose en thérapie de couple, uniquement du coaching. Lors d’une thérapie de couple, je vous accueille tous les deux dans mon cabinet et je me positionne comme neutre. La neutralité est le point le plus important du médiateur, du thérapeute familial. Tout d’abord, je vais prendre le temps de vous écouter, sans vous juger, de prendre le temps de vous poser des questions pour comprendre les points de tensions et d’incompréhension. Puis, nous passerons à un bilan en fin de séance. Lors de ce bilan, je vous proposerais des objectifs et des exercices très concrets à réaliser entre les séances.

Les séances suivantes :
Grâce à des outils comme les thérapies comportementales, cognitives et les exercices de coaching, vous pourrez apprendre à mieux communiquer, mieux gérer vos émotions, laisser davantage de liberté à l’autre, etc. L’idée est vraiment d’adapter chacune de mes séances à vous et donc d’adapter les outils et exercices.

La thérapie s’arrête quand vous vous sentez mieux à deux. Les outils que je pratique s’inscrivent dans les thérapies brèves, ainsi, il faut généralement peu de séances pour arriver à des résultats.