L'Harmonie Cérébrale : Comment Jouer d'un Instrument de Musique Améliore le Cerveau et le Bien-être

Dans un monde où la santé mentale et le bien-être prennent une importance croissante, une activité se distingue par ses multiples bienfaits sur le cerveau : jouer d’un instrument de musique. Longtemps perçu comme un simple loisir ou une compétence artistique, jouer de la musique est en réalité un puissant catalyseur de développement cérébral et psychologique. Cet article explore les divers avantages neurologiques et psychologiques de la pratique musicale, soutenus par des études scientifiques.

 

jouer de la musique

Impact sur la Fonction et la Connectivité Cérébrale :
La musique n’est pas seulement une affaire d’oreilles ; elle engage et renforce le cerveau dans son ensemble. La pratique musicale stimule la croissance du volume cérébral et améliore la communication entre ses différentes régions. Cette amélioration est particulièrement significative chez ceux qui commencent à jouer d’un instrument avant l’âge de 7 ans, période où le cerveau est le plus réceptif au développement et à la structuration.

Amélioration de l’Intégration Sensorielle :
Jouer d’un instrument est une expérience multisensorielle. Les musiciens ont une capacité accrue à intégrer les informations de l’ouïe, du toucher et de la vue. Cette habileté résulte de l’expérience complexe que requiert la pratique d’un instrument, influençant à la fois la fonction et la structure du cerveau.

Influence sur l’Anatomie Cérébrale et les Compétences Cognitives :
L’âge auquel débute l’apprentissage musical a un impact considérable sur l’anatomie cérébrale à l’âge adulte. Commencer jeune, surtout avant l’âge de 7 ans, favorise un développement accru de la matière grise et un épaississement du cortex dans les zones du cerveau liées à l’audition et à la conscience de soi. Les musiciens bénéficient également d’améliorations dans leurs fonctions exécutives et autres aspects cognitifs.

Promotion de la Neuroplasticité et des Compétences d’Improvisation :
La formation musicale induit une remodelage du circuit cérébral à travers la neuroplasticité. Les pianistes, par exemple, qui ont reçu un entraînement systématique, montrent une amélioration des zones du cerveau liées à l’improvisation musicale. Cela se traduit par une moindre dépendance à la mémoire de travail et une connectivité cérébrale accrue.

Développement Cérébral dans l’Enfance :
L’entraînement musical précoce, avant 7 ans, améliore la connectivité de la matière blanche dans le corps calleux, crucial pour la communication entre les hémisphères cérébraux. Les enfants qui commencent tôt la musique montrent donc de meilleures connexions cérébrales, jetant les bases d’une infrastructure cérébrale efficace et bien connectée à l’âge adulte.

Automatisation des Tâches et Acquisition de Compétences :
Un entraînement musical intensif facilite l’automatisation des tâches et l’acquisition de compétences sensorimotrices et cognitives spécifiques. Ces compétences sont essentielles pour l’expertise musicale et se traduisent par une facilité accrue dans l’apprentissage et l’exécution de tâches complexes.

Stimulation des Systèmes de Plaisir et de Récompense du Cerveau :
Jouer d’un instrument stimule les systèmes de plaisir et de récompense du cerveau, provoquant des émotions et des mouvements, allant d’un simple tapotement de doigt à la danse. Cette stimulation a le potentiel de modifier la fonction et la structure du cerveau sur le long terme, affectant la créativité, la cognition et l’apprentissage.

Avantages pour le Cerveau à Tout Âge :
Que vous commenciez jeune ou plus âgé, la musique est toujours bénéfique pour le cerveau. Les leçons de musique prises même dans la soixantaine ou plus peuvent aider à diminuer la perte de mémoire et le déclin de la fonction cognitive.

Activation du Cerveau Entier :
La musique active presque toutes les régions du cerveau, renforçant diverses voies impliquées dans le bien-être, l’apprentissage, la fonction cognitive, la qualité de vie et le bonheur.

Potentiel Thérapeutique :
La musique peut être un moyen de réparer ou d’aider des parties du cerveau qui ne fonctionnent pas bien, offrant un accès alternatif à des systèmes cérébraux dysfonctionnels.

En résumé, jouer d’un instrument de musique est une activité riche et complète, bénéfique pour le cerveau et le bien-être de plusieurs façons. Ce n’est pas seulement un passe-temps ou une compétence artistique ; c’est un puissant outil de développement personnel et cognitif. Que ce soit pour les enfants, les adultes ou les personnes âgées, la musique offre un chemin unique vers une santé cérébrale et psychologique optimisée.

Sources (en anglais) :

https://youtu.be/R0JKCYZ8hng?si=DkEyPz2jZwCl8Gtb

https://youtu.be/r9LCwI5iErE?si=Df-34oH7Z895GPRi

https://www.psychologytoday.com/us/blog/the-athletes-way/201311/musical-training-optimizes-brain-function

https://psycnet.apa.org/record/2019-30016-008

https://www.psychologytoday.com/us/blog/the-athletes-way/201311/musical-training-optimizes-brain-function#:~:text=Some%20of%20the%20brain%20changes,various%20aspects%20of%20musical%20expertise

https://www.pennmedicine.org/news/news-blog/2017/january/playing-an-instrument-better-for-your-brain-than-just-listening#:~:text=And%20the%20best%20news%3A%20While,of%20memory%20and%20cognitive%20function

https://www.health.harvard.edu/blog/why-is-music-good-for-the-brain-2020100721062#:~:text=The%20answer%20is%2C%20because%20music,quality%20of%20life%2C%20and%20happinessvard.edu/blog/why-is-music-good-for-the-brain-2020100721062#:~:text=The%20answer%20is%2C%20because%20music,quality%20of%20life%2C%20and%20happiness